Schwabe

Johannes Fabricius Montanus Poèmes latins


Schweizerische Beiträge zur Altertumswissenschaft (SBA)

SBA
44: David Amherdt
Johannes Fabricius Montanus
Poèmes latins

Introduction, édition, traduction et commentaire
2018. 338 Seiten. Gebunden.
sFr. 98.- / € (D) 98.-
ISBN 978-3-7965-3755-4
Johannes Fabricius Montanus Poèmes latins98.00

Weitere Formate:

  • PDF - Informationen zum Format

    PDF eBooks können Sie auf allen Geräten lesen, die PDF- und DRM-fähig sind (z.B.: Tablet, eBook-Reader, Smartphone oder einfach auf Ihrem PC).

    Hinweis: Unsere PDF eBooks sind mit einem Kopierschutz (Adobe DRM) ausgestattet.

    Weitere Informationen finden Sie auf unserer FAQ-Seite.

* Für Hinweise zum Format mit der Maus über das Symbol fahren.


Johannes Fabricius Montanus (1527‒1566) fut enseignant et pasteur, sous la direction d’Heinrich Bullinger, à Zurich puis à Coire. S’il ne fait pas partie des grandes figures du monde intellectuel de son temps, sa vie et ses écrits donnent néanmoins une image fidèle de l’humanisme protestant, dont ils reflètent les aspirations spirituelles, intellectuelles et artistiques. Son œuvre, d’une variété exceptionnelle, est précieuse aussi bien pour l’histoire de l’humanisme suisse et européen que pour celle de Zurich et de Coire. La première partie de l’ouvrage présente la vie et l’œuvre de Montanus. La seconde partie est consacrée à son œuvre poétique latine, qu’elle situe dans le contexte littéraire des humanistes. Cette présentation est illustrée par l’édition, la traduction et le commentaire de toute la production poétique de Montanus. Le texte de chaque pièce est précédé d’une introduction, et accompagné d’un apparat critique et d’un apparat des sources.


Montanus cherche à faire revivre la poésie antique dans toute sa diversité : prenant appui sur les grands classiques, il compose des odes, des élégies, une bucolique, un épithalame, des poèmes funèbres, des épigrammes, une épopée sur Zurich, un poème patriotique sur Guillaume Tell, un poème didactique sur les sources de la Basse-Engadine, une autobiographie en vers et quelques poèmes religieux. Ce sont pour la plupart des pièces de circonstance à coloration autobiographique, qui s’inscrivent dans le sillage des nombreux recueils « autoportraits » de la première moitié du XVIe siècle. L’œuvre de Montanus reflète enfin ses centres d’intérêt et ses préoccupations : la religion, la poésie, la vie simple, la famille, la mort, l’amitié, la haine de la guerre, l’amour de la nature, l’éducation.

David Amherdt (né en 1968) est Maître d’enseignement et de recherche (MER) à l’Université de Fribourg. Ses recherches portent sur le latin de l’Antiquité (Sidoine Apollinaire, Ausone et Paulin de Nole) et de la Renaissance (Jean Du Bellay, Étienne Dolet, Michel de L’Hospital), en particulier sur les humanistes suisses (Fabricius Montanus, Glareanus).

Zu diesem Titel ist kein Pressestimmentext verfügbar.